top of page

Vallée Sacrée des Incas

Dernière mise à jour : 15 sept. 2023

L'erreur à ne pas faire. Moray, Maras, Ollantaytambo. Vallée Sacrée des Incas.



moray peru


Lors de ma première visite au Pérou en 2014, nous n'avions pas exploré la ''Vallée sacrée des Incas'' et avions été directement de Cusco à l’expédition du ‘’Chemin des Incas’’. Effectivement, ce n’est pas du tout la même chose! En 2019, je me rends compte de tout ce qu'on a raté, et je le partage avec vous, en espérant qu'à votre tour, vous ne fassiez pas la même erreur.



Ordre logique pour découvrir la région


Chaque fois que l’on m’a demandé conseil sur le Pérou, c'est inévitable, tout le monde est très confus quand il s'agit de cette région. Tout le monde s’imagine que Cusco et le Machu Picchu est très près l’un de l’autre, mais c’est une erreur.

La Vallée Sacrée de l’Inca (Valle Sagrado) se trouve entre les deux, et cela pourrait vous prendre plusieurs jours pour tout explorer!



Les Incas avaient fait de la ville de Cusco leur capitale et le Machu Picchu était un lieu religieux et sacré ainsi que la résidence d'une importante figure Inca: l'empereur Pachacútec. Entre les deux, d'autres empereurs importants ont construit plusieurs temples en l'honneur de leurs dieux et villages. C'est ce que je vous invite à découvrir. Commencez par le petit village de Chinchero et ses ruines, puis prenez un bus local nommé "collectivos" pour vous rendre à Urubamba et aux principales attractions à proximité; Moray, et les Salines de Maras. Vous pouvez trouver un logement pour découvrir ces attractions à Chinchero ou Urubamba, à vous de décider évidemment en fonction de votre budget, pour ensuite bouger de nouveau et séjourner, je vous le conseille fortement, dans le magnifique village d’Ollantaytambo. Suivront donc dans ce post les principales attractions de la Vallée sacrée de l’Inca. Dans les prochains post, vous pourrez lire davantage sur Cusco, le Machu Picchu, et quoi choisir? L’expédition du ‘’Inca Trail’’ ou le Salkantay?


Notez que pour alléger le texte, vous retrouverez au bas de ce post des liens utiles pour vos recherches.


Moray


Moray, Pérou
Moray, Pérou

Selon les archéologues, ces terrasses en tourbillon sont probablement en réalité des tests d’agriculture. L’une des choses majeures que vous remarquerez en Amérique du Sud et au Pérou, c’est que malgré que vous soyez en altitude et qu’il ne fasse pas si chaud que cela, si vous ne vous mettez pas de crème solaire au visage, vous le regretterez! Le soleil est extrêmement fort dans les montagnes, la température peut changer très rapidement et les Incas l’ont eux aussi probablement expérimenté. À chaque niveau de ces terrasses, vous retrouvez une panoplie de microclimats. La température variait de quelques degrés à chaque étage d’une terrasse et donc, ils pouvaient cultiver certains fruits et fleurs plus haut par exemple, du maïs et des légumes un peu plus bas… C’est ce que à quoi ces terrasses servaient à déterminer: à quel niveau certaines plantes poussaient le mieux et étaient le plus prospère. Ensuite, ils rapportaient les résultats de leurs expériences dans les plus grosses cités comme le Machu Picchu ou Ollantaytambo.

Moray, Pérou
Moray, Pérou

La façon la moins chère de s’y rendre : Commencez par vous rendre à Urubamba: prenez le collectivo sur la rue principale jusqu’à l’intersection de ‘’Maras’’ (route 28B et 110) et négociez un taxi, plusieurs attendent des touristes à cet endroit. Temps estimé de cette intersection à Maras ou Moray: environ 30 minutes. Comment négocier un taxi en Amérique du Sud: Prévoyez votre négociation un peu d’avance. Pensez à demander à un local ‘’combien ça lui coûterait’’ pour cette distance. Vous ne pourrez jamais obtenir ce prix, car seul les locaux ont ce privilège de payer aussi bas, mais plus vous vous rapprocherez de ce montant, plus vous aurez fait une bonne affaire. Si votre chauffeur de taxi est inflexible, changez de voiture. Il tentera de vous faire peur en vous disant qu’il n’y a pas d’autres options dans le coin… c’est rarement vrai. Également, rappelez-vous que plus vous êtes pressé, plus cela vous coûtera cher. Soyez patient et gardez votre calme.

La logique serait de visiter Moray et Maras dans la même journée, car les deux lieux sont très près l’un de l’autre (une vingtaine de minutes en voiture). Il y a plusieurs chauffeurs de taxis qui attendent les touristes. Pour notre part, nous avions négocié la promenade de taxi pour les deux sites. Donc nous sommes allés à Maras, nous avions donné la moitié de l’argent dû, puis, le chauffeur nous a attendu pour nous transporter vers Moray, puis donné l’autre moitié de l’argent. Tout est possible, il suffit de parler de vos plans et de vous entendre!


Vous pouvez aussi vous rendre à pied si vous aimez les très longues marches en montagne et que vous avez plusieurs heures devant vous (je ne l’ai pas fait, mais je connais des gens qui l’ont fait, je dirais planifiez vous un bloc de 4 à 5h). Le paysage est réellement magnifique mais je ne dirais pas que la randonnée est facile, par contre.


Les salines de Maras


Les Salines de Maras, Pérou
Les Salines de Maras, Pérou

Ce site est extrêmement particulier, oui, par sa beauté, mais aussi par le fait qu’il est encore en fonction aujourd’hui et qu’il était utilisé par les ancêtres des Incas pour la culture du sel. Dans cette région très éloignée de la mer, cette source de chlorure de sodium, jaillissant du sommet des montagnes, semble être un réel cadeau des dieux et a permis à la ville de continuer à prospérer. Vous pourrez dévorer à la fois du bon chocolat à la fleur de sel et le paysage des yeux. Les péruviens ne manqueront pas l’occasion de vous proposer leurs produits en vente avec cette thématique salée.


Comment s’y rendre : voir Moray.



Ollantaytambo


Ollantaytambo, Pérou
Ollantaytambo, Pérou

Le premier jour de notre exploration, nous avions visité Moray et Maras, pour revenir vers Chinchero, notre camp de base. Le lendemain, nous avons bougé dans l’une des villes bijou du Pérou, Ollantaytambo. Toute petite au milieu des montagnes, elle saura vous charmer avec ses ruelles en pierres rondes où la canalisation de l’eau est dirigée au travers, laissant une mélodie perlée dans vos oreilles.


Tout de suite votre regard se posera sur l’une des œuvres Inca des plus intéressantes du Pérou: les terrasses d’Ollantaytambo. Ollantaytambo signifie: ‘’l’auberge d’Ollantay’’. Vous pouvez considérer cet endroit comme les ‘’plaines d’Abraham’’ du Pérou, car c’est à cet endroit que les Espagnols et les Incas se sont livrés bataille suite à la chute de Cuzco. Les guides racontent que les terrasses, auparavant, débordaient de fleurs: que cette oeuvre était à la hauteur de l’amour qu’Ollantay avait pour sa femme. En les voyant, vous vous imaginerez à quel point il l’aimait. Non seulement cela, évidemment l’ensemble des terrasses faisaient hommage au dieu soleil, et, aux équinoxes, le soleil se lève et se couche à des points précis de la cité. Bien sûr, tout avait été calculé par les créateurs.

Ollantaytambo, Pérou
Ollantaytambo, Pérou

Mystères après mystères


Près de la porte du soleil, nous retrouvons des immenses pierres d’environ 2 mètres et demi de hauteur, soudées ensemble à la perfection, qui semblent être faites avec de la machinerie moderne. Vous pouvez retrouver cet effet incroyable également dans la ville de Cusco.


De 15 à 30 minutes de ‘’Tuk tuk’’ plus loin, vous pouvez visiter la carrière où ces pierres auraient été tirées. Les spécialistes ne sont pas certains de comment un exploit aussi incroyable aurait pu être possible, mais ont tout de même avancé quelques théories probables. Par exemple, on pense que des cordes auraient été utilisées pour les aider à monter les blocs, car les Quechuas sont encore capables de tresser des cordes tenaces qui servent même encore aujourd’hui à fabriquer des ponts suspendus.

Pour ma part, j’admire grandement leur travail surhumain. Nous avions décidé de faire cette distance à pied d’Ollantaytambo (4 heures) pour réellement comprendre l’ampleur de ce travail. Évidemment, nous n’avons pas ramené de rochers de trois mètres de haut, mais… on s’est imaginé le faire, et nous nous sommes dit que ça n’avait pas vraiment de bon sens.


C’est tellement mystérieux que certains croient que les Incas auraient été aidés par des extraterrestres!

Le prix d’entrée à Ollantaytambo est inclu dans le ‘’Boleto Turistico del Cusco’’.


Aparté:

Je dis 4 heures de randonnée mais en réalité, nous n’avons jamais trouvé la carrière car nous nous sommes perdus en montagne en tentant de trouver une autre porte du soleil nommée Inti Punku. Nous avons classé cela dans le dossier des mystères des treks sud-américains, un peu comme la fois où nous nous sommes perdus dans la jungle de Medellin en Colombie. C’est également à ce moment que j’ai affirmé détester définitivement faire du trek en montagne mais que je continuerais à en faire quand même et que je devrais me faire imprimer un T-Shirt de trek affirmant: ‘’I hate trekking but I do it anyway’’. Vous voyez comment le mal de l’altitude peut vous jouer des tours, suivez mes conseils dans ce post…]


De retour à Ollantaytambo… en face des terrasses magnifiques, vous verrez des vestiges abandonnés qui avaient servi à entreposer les provisions de nourritures dans les montagnes; Pinkuylluna. Si vous décidez de prendre un guide à Ollantaytambo, il vous fera remarquer que les Incas n’avaient pas placé ce hangar là par hasard non plus. Un visage se dessine dans la montagne, et les structures formaient autrefois les dents du personnage représenté. Le soleil se cache à la fin de la journée exactement à l’endroit de son œil.


Pinkuylluna, Ollantaytambo, Pérou
Pinkuylluna, Ollantaytambo, Pérou

Pour vous y rendre, encore une fois, vous devez faire une randonnée (et comme vous pouvez commencer à le comprendre, vous ferez des randonnées chaque jour au Pérou). Vous voudrez faire cette escalade car c’est à cet endroit que vous aurez la meilleure vue sur les ruines d’Ollantaytambo. Avec observation, vous remarquerez quelque chose d’impressionnant à propos des terrasses… C’est qu’elles représentent un des animaux vénéré des péruviens: un lama!


Terrasses d'Ollantaytambo vu de Pinkuylluna,  Pérou
Terrasses d'Ollantaytambo vu de Pinkuylluna, Pérou

Si vous êtes chanceux, vous aurez un guide personnalisé à votre montée, comme ce chiot que nous avions nommé ‘’Sigame’’ (suivez-moi), qui avait décidé de brûler un peu d’énergie avec nous!


Pinkuylluna,  Pérou
Pinkuylluna, Pérou

Lorsqu’on dit de passer quelques jours dans la région de Cusco pour vous acclimater, cela peut très bien inclure toutes ces activités qui sont environ à la même altitude de Cusco. Ensuite, soit vous vous engagez dans l’excursion vers le Machu Picchu en montagne (Inca Trail), soit vous prenez le train vers Aguas Calientes.


Liens utiles pour vos recherches :

Les prix d’entrées aux parcs (Boleto Turistico del Cusco):

Vous pouvez acheter cette passe touristique à toutes les entrées des parcs (Ollantaytambo, Moray, Chinchero, à Cusco…). Faites part de votre plan de visite à l’entrée du parc et la personne vous aidera certainement à choisir votre billet.

Résumé:

10 jours : 45$ CAD

2 jours : 24$ CAD

Plusieurs options de type de billet. En rapport avec ce post, vous cherchez les billets pour le Circuito III ''Valle Sagrado’’ (Vallée sacrée). Le billet inclut Ollantaytambo, Moray et Chinchero. Vous devez payer à part pour les Salines de Maras (2,50$ CAD). Nous avions pris le billet de 2 jours. C’est faisable. Jour 1 : Chinchero en matinée, déplacement vers Moray et Maras (qui sont près l’un de l’autre). Jour 2: Déplacement vers Ollantaytambo en matinée + Check in, visite des terrasses en pm.









Posts récents

Voir tout

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page