LAC MORAINE ALBERTA FILTRE MAUVE

rÉCIT D'UNE FEMME INSPIRANTE

cOMMENT J'EN SUIS VENUE À TOUT QUITTER ET VOYAGER

Narré par Mimi Tremblay, cofondatrice du projet
 
Comment cette histoire a-t-elle débuté?! 
J’ai retrouvé dans mes boîtes souvenir de lorsque j’étais enfant, des dessins brochés les uns avec les autres, on aurait dit des barbeaux. À l’arrière, ma mère avait écrit ce que chaque dessin signifiait. J’écrivais des histoires avant même de savoir écrire! 
La vie m’a amené à pratiquer plusieurs disciplines artistiques. Le théâtre, la musique, et un peu plus tard dans ma vie, au Cégep, j'ai opté pour un double DEC Arts et Lettres Cinéma et Théâtre / Musique. Cela me semblait logique de suivre ma passion. 
Je me souviendrai toujours de mon premier cours d’introduction au cinéma avec le célèbre Patrick Sénécal. Jadis, il adaptait ‘’5150 rue des Ormes’’ à l’écran et nous avait montré à quoi ressemblait un scénario. Dans ma tête, ça a fait le déclic. C’est exactement ce que je dois faire! Écrire des films! 
 
J’ai toujours écrit des histoires et j'ai même une trilogie apocalyptique en suspens pour le moment. Sauf qu’écrire des romans, les publier, faire des salons du livre… Ça ne m’a jamais paru très attrayant. Quand j’ai terminé mes deux certificats à l’université (Scénarisation Cinématographique et Créations Littéraire) en 2009, j’ai bien vu que j’avais opté pour le bon choix. Le septième art devenait alors la façon la plus moderne de raconter…
 
Être travailleuse autonome m’a apporté des défis intéressants, à la hauteur de mes ambitions. 
Après 5 ans dans l'industrie de l'audiovisuel de manière un peu plus contractuelle, avoir voyagé en Australie 1 an et également dans l’Ouest canadien, au Costa Rica, Pérou et aux Îles Fidjis, toutes ces expériences et opportunités m'emmenaient tranquillement à plonger dans le monde de l’entrepreneuriat. Un jour, frustré par mes multiples emplois en aparté pour me permettre de payer l’épicerie, et dans lesquels je ne me sentais jamais accomplie professionnellement pour plusieurs raisons, ma soeur me dit: ‘’Mais si t’es pas heureuse à travailler pour quelqu’un, pourquoi tu te pars pas ta propre compagnie?’’ 
Dans ma tête, ça a fait un autre déclic. Le lendemain, je me suis donné le défi de réaliser 10 films de voyage autour du monde! Avec l’aide de ma sœur Maryse, nous avons ouvert l’OBNL Films Oiseau de nuit pour m’aider à réaliser mon rêve. 
 
Films Oiseau de nuit est finalement né à Bromont en 2014 ayant pour mission d’accompagner le développement et le rayonnement des entreprises en démarrage et des artistes de la relève de manière créative et distinctive.
 
Je crois avoir surmonté un défi de taille avec cette OBNL. Des pages et des pages doivent être écrites pour raconter les 8 dernières années lors de cette aventure en tant que présidente, cinéaste, productrice, planificatrice d’événement, gestionnaire des médias sociaux, etc! J’ai rencontré des entrepreneurs inspirants avec la création de l’émission Sur Son X, émission entrepreneuriale, qui m’ont forcé à me poser la question chaque jour si j’étais sur la bonne voie. J’ai rencontré des partenaires d’affaires avec le cœur sur la main envers qui j’ai énormément de gratitude. J’ai découvert la générosité humaine, j’ai eu l’opportunité d’apprendre quelque chose de nouveau tous les jours et dans tous les domaines. J’ai essayé de nouveaux moyens, j’ai réussi, j’ai aussi échoué, quelques fois! Mais surtout… j’ai évolué! 
 
La vie m’apporte exactement là où je dois être (clin d'œil à Sur Son X), je plonge à nouveau, mais cette fois, dans l’univers du vrai nomadisme. C’est exact. Après quatre long-métrage, mon copain et moi avons décidé de vendre toutes nos possessions. De céder notre appartement, vendre notre voiture. Tout! Nous irons au gré de notre intuition et au gré des opportunités, évidemment, tout cela avec un seul et unique but de mon côté… terminer ma série-défi autour du monde! Je suis passionnée à ce point!
 
Après toute cette aventure entrepreneuriale, je ferme l’OBNL pour justement me libérer des contraintes administratives et me consacrer au contenu. Dans ma tête, Films Oiseau de nuit n’est pas terminé, l’aventure ne fait que commencer! 
Je vous invite à nous suivre pour suivre l’évolution de tout cela. Merci de vous intéresser à mon projet. On se rencontre quelque part autour du monde?