top of page

Inca trail ou Salkantay? Expéditions Vers le Machu Picchu

Dernière mise à jour : 26 mai 2023

Inca trail ou Salkantay? Tout sur le labyrinthe organisationnel du Machu Picchu.

Vous serez probablement face à ce dilemme lors de vos recherches à propos de votre exploration du Machu Picchu. Je vais tenter de vous convaincre de choisir l’Inca trail et vous diriger au travers de ce labyrinthe de choix d’itinéraires et d’options pour vous rendre à la magnifique cité perdue et retrouvée des Incas.



Pour alléger le texte, vous retrouverez des liens utiles et fiables à la fin de cet article, tels les prix, comment acheter des billets pour le Machu Picchu (sites officiels), sur quelle page web se procurer des billets de trains, etc.


Table des matières


Comment se rendre au Machu Picchu?


Avant même de penser à choisir une randonnée, vous aurez probablement des questionnements concernant la manière de s’y rendre. Il faut comprendre que vos choix sont limités pour se rendre au Machu Picchu.


CHOIX #1: L’économique


Train d’Ollantaytambo à Aguas Calientes;

Autobus/randonnée d’Aguas Calientes à l’entrée du Parc du Machu Picchu.

***Il n’y a pas d’autobus entre Ollantaytambo et Aguas Calientes.


Détails:

En 2019, pour le tournage de mon film sur l'Amérique du Sud, AURORA, nous avons opté pour ce choix d’itinéraire:


1-Ollantaytambo à Aguas Calientes en train (70$ CAD environ, plusieurs options d’heures et de prix).


Une fois arrivé à Aguas Calientes, vous vous rendrez compte qu’il vous reste encore du voyage pour vous rendre à l’entrée du parc du Machu Picchu.


2-Deux choix s’offrent à vous:

A) Prendre un autobus du terminal d’Aguas Calientes qui fait la route jusqu’à l’entrée du Machu Picchu (parc). Plusieurs autobus font ce chemin plusieurs fois par jours, je vous conseille de réserver votre billet dès votre arrivée à Aguas Calientes, prix: 17$ CAD l’aller. Lieu: avenue ‘Hermanos Ayar’, à quelques mètres de la gare. Les billets ne peuvent pas être achetés dans l’autobus. Je vous conseille de prendre les billets les plus tôt (5:30 am) et d’arriver 1h à l’avance (à 4:30 am). Cela semble exagéré, mais vous vous rendrez compte qu’il y a une longue file d’attente seulement pour prendre l’autobus. Plus tôt vous arriverez, mieux votre visite sera.


B) Monter à pied d’Aguas Calientes jusqu’au Machu Picchu (l’ascension est difficile). Je ne l’ai pas fait à la montée, donc je ne saurais vous donner une approximation de la durée de cette montée, mais je dirais environ 2h certainement. Le chemin est parsemé de larges et hautes marches d’escaliers qui peuvent être glissantes. Si vous décidez de monter avant le lever du soleil, vous munir définitivement d’une lampe frontale (vous aurez besoin probablement de vos mains).


3-Demi-journée au Machu Picchu (suffisant pour la visite). Prix de l’entrée au parc : de 67$ à 122$ CAD (plusieurs options s’offrent à vous, voir le lien pour acheter vos billets et pour voir ces différentes options). Vous devez réserver à l’avance. Voir le calendrier des disponibilités en direct. En 2019, nous étions arrivés pour l’ouverture du parc à 6:00 am. La visite a été très agréable, peu achalandée par les touristes. En réalité, même avec tous les plans de tournage vidéo que j’avais à faire (c'est-à-dire en prenant doublement le temps nécessaire à une visite ordinaire) à 9:00 am, nous avions fait le tour de la cité.


4-Prendre l’autobus du Machu Picchu à Aguas Calientes (17$ CAD 1 aller);

ou

Redescente à pied du parc du Machu Picchu à Aguas Calientes. La descente est difficile. Cela prend environ 1h. Mes jambes tremblaient à l’arrivée, donc je m’imaginais ceux qui avaient décidé de monter aux petites heures du matin!


Cité du Machu Picchu à l'aube
Cité du Machu Picchu à l'aube, Pérou

À propos du train entre Ollantaytambo et Aguas Calientes


Le train est très agréable, car le chemin de fer longe la rivière, de Ollantaytambo à Aguas Calientes (ville près du Machu Picchu). Cette dernière ville est très mignonne, reculée de tout mais non moins touristique vous vous en doutez; lieu de rencontres et point de réunion pour visiter le Machu Picchu. Pour plusieurs également, elle est associée à l’accomplissement, car plusieurs groupes s’y rencontrent après avoir marché pendant 4 à 5 jours dans les montagnes. Soit, une belle énergie s’y retrouve et la nature vous y appellera pour quelques jours assurément.


Donc si votre plan était de partir de Cusco pour vous rendre directement au Machu Picchu, je vous conseille d’oublier tout de suite ce plan, c’est peu probable que vous apprécierez votre expérience, et même, peu probable que vous soyez capable d’effectuer cet exploit sans avoir un mal de tête (autant par le mal de l’altitude que par votre journée surchargée).


Si votre plan était de partir d’Ollantaytambo en train et d’aller dans la même journée au Machu Picchu et revenir, c’est peu probable que vous aimerez votre expérience également. Le trajet de train dure 2 heures pour un aller seulement.

Je conseille vraiment de prendre une nuit et pourquoi pas, plusieurs nuits dans cette coquette ville d’Aguas Calientes. Le son des chutes coulant des montagnes directement près des rues vous enchantera et vous relaxera, malgré la tonne de touristes.


CHOIX #2 : L’aventurier


Inca trail VS Salkantay?


En 2014, nous avions opté pour l’excursion du ‘’Chemin de l’Inca’’ (Inca trail).

Achat de l’excursion ‘’Chemin de l’Inca’’ qui inclut: le transport de Cusco au pied du début de l’excursion, 4 jours de randonnées tout inclus (nourriture, tente, etc.), entrée au parc du Machu Picchu, autobus du Machu Picchu à Aguas Calientes, train Aguas Calientes à Ollantaytambo, transport de Ollantaytambo à Cusco (700$ CAD environ).

En 2014, notre petit groupe d'expédition au km 82 (début)
En 2014, notre petit groupe d'expédition au km 82 (début)

Si cette option vous traverse l’esprit, c’est à ce moment que vous serez confronté à faire un choix entre deux treks que les agences proposent en ligne. ‘’Le Chemin de l'Inca (Inca trail) et le Salkantay.

Il y a plusieurs différences entre ces deux treks et pour être sincère avec vous, je ne comprends pas pourquoi les agences proposent le Salkantay en comparaison avec le Chemin de l’Inca. Ce sont deux randonnées complètement différentes, l’une n’est pas meilleure que l’autre, ma suggestion est (évidemment si vous avez du temps devant vous et beaucoup d'argent…) serait de faire les deux!


Mais si vous devez faire un choix…

Je choisirais définitivement le Chemin des Incas. Il y a principalement deux raisons pour choisir cette expérience plutôt que l’autre.


#1: Lors de votre randonnée sur le Chemin des Incas, vous pourrez visiter plusieurs temples cachés dans les montagnes, dont le temple de l’eau, où des canalisations anciennes fonctionnent encore malgré son âge. Ce que vous ne voyez pas lors du Salkantay. Vous êtes au Pérou pour connaître toute la culture Inca, après tout!

En 2014, temple sur le chemin de l'Inca
En 2014, temple sur le chemin de l'Inca

#2: La randonnée du chemin de l’Inca se termine par le summum de l’aventure péruvienne: le 4e jour, vous vous lèverez à l’aurore, marcherez dans le noir une vingtaine de minutes pour arriver à la porte du soleil (Sun Gate, Inti Punku) et observer de cet observatoire le soleil se lever sur la superbe cité du Machu Picchu. Le souvenir de ce spectacle me donne encore des frissons aujourd’hui. À l’opposé, le trek du Salkantay ne se déroule aucunement de cette façon, à la fin de votre 5e jour, vous êtes amené à Aguas Calientes en train (ville près du Machu Picchu) pour prendre ensuite l’autobus comme tous les touristes pour vous rendre au Machu Picchu. Beaucoup moins attrayant, n’est-ce pas?

Pour ces deux points qui, selon moi, sont extrêmement importants lors de votre aventure péruvienne, je conseille mille fois le chemin de l’Incas plutôt que le Salkantay.


Je vous raconte maintenant mon expérience lors de mes deux visites au Pérou (en 2014 et en 2019) tout en vous donnant des détails du déroulement de ces deux visites.


Le Chemin de l’Inca (Inca trail)


En 2014, j’ai fait le chemin de l’Inca accompagnée de mes deux meilleures amies.

En 2014, sur le chemin de l'Inca, avec Valérie et Alexandra
En 2014, sur le chemin de l'Inca, avec Valérie et Alexandra

Tous les tours organisés partent de Cusco en autobus et vous déposent au pied de la montagne (plusieurs montagnes en fait, vous êtes dans la cordillère des Andes…). Vous n’avez pas le choix d’y aller avec un guide, car c’est un lieu protégé. Plusieurs agences proposent évidemment le service à partir de Cusco et donc vous pourrez magasiner le tout… sur Internet. Il est recommandé de réserver et payer votre place en ligne et également, longtemps d’avance. Voir le lien pour les disponibilités en temps réel. Le prix en ligne peut vraiment varier d’une agence à l’autre, des services offerts durant la randonnée, etc. Magasinez. En 2014, j’avais payé 700$ CAD. En 2019, j’avais un peu plus d’expérience et j’avais acheté ma randonnée pour 600$ CAD. Donc je crois que vous pouvez vous attendre à environ ce montant à débourser. Je ne sais pas à quel point il est difficile de se procurer une réservation à Cusco même. Je n’ai jamais voulu prendre la chance. La raison étant qu’il y a un nombre limité d'espaces sur ce chemin pour la préservation du patrimoine. C’est effectivement l’une des randonnées les plus prisées du monde, avec raison.


Devez-vous être en bonne condition physique pour faire cette expédition?

Définitivement. Également, je vous conseille fortement de vous acclimater à l’altitude avant de le faire au moins une bonne semaine. Durant cette semaine, vous pouvez explorer la vallée sacrée de l’Inca (Plusieurs sites archéologiques d’importance entre Cusco et Ollantaytambo) par exemple, ce que vous ne verrez pas si vous faites seulement l’excursion du Chemin des Incas.


L’acclimatation à l’altitude dépend vraiment de votre corps alors il est difficile de mettre un nombre de jours précis là-dessus. Quand saurez-vous que vous êtes acclimaté à l’altitude? Croyez-moi, vous le saurez définitivement. Le mal de l’altitude peut vous donner une impression que votre crâne écrase votre cerveau, des maux de tête, des nausées. Lorsque vous vous serez acclimaté, vous ressentirez une sensation de légèreté au cerveau et de soulagement. Voici mes conseils pour vous aider à passer au travers du mal de l’altitude.


Et votre expérience peut être très différente d’une fois à l’autre. En 2014, je n’avais presque pas ressenti le mal de l’altitude à Cusco, tandis qu’en 2019, ma visite a été très douloureuse. En 2014, je n’avais pas écouté les conseils de s’acclimater avant de faire l’excursion du Chemin de l’Inca, et, ne ressentant quasiment rien à Cusco, je n’en ai pas vu la nécessité non plus. Par la suite, lorsque j’ai commencé l'ascension le premier jour dans le Chemin des Incas, c’est alors que j’ai ressenti les effets du mal de l’altitude. Très mauvais timing! J’avais trouvé cela effectivement très pénible (physiquement), mais les guides sont très patients et ne vous poussent jamais pour monter rapidement. En réalité, cela peut être dangereux, et évidemment, aucune compagnie veut se retrouver avec un cas d’urgence en plein milieu des montagnes ou il n’y a pas d'hôpital à plusieurs heures voir même jours à la ronde.

En 2014, Alexandra luttant contre le mal de l'altitude, Chemin de l'Inca, Pérou
En 2014, Alexandra luttant contre le mal de l'altitude, Chemin de l'Inca, Pérou

En 2019, nous n’avions finalement pas pu faire l’excursion, (voir ici pourquoi) mais c’est après environ 5 jours que j’ai arrêté d’avoir mal à la tête et que mon corps s’est enfin acclimaté. Voici mes conseils pour vous aider à passer au travers du mal de l’altitude.


Mon pèlerinage vers le Machu Picchu (2014)


En 2014, j’ai appris la force du mental sur le corps. Parce que malgré que ce soit l’épreuve la plus difficile que j’ai eu à faire dans ma vie, j’étais tellement motivée à arriver à la porte du soleil et au Machu Picchu, que jamais je n’ai pensé un instant renoncer. En plus, la beauté naturelle des lieux nous enchantait à chaque instant. Chaque vallée que nous escaladions nous faisait découvrir les ruines d’un nouveau temple antique parsemé de plantes luxuriantes. Les montagnes nous démontra ses tempéraments et températures, elles semblaient imiter notre état d’âme… Le matin, nous nous habillons chaudement car l’air était frais, puis rapidement, nous devions tout enlever, car les nuages épais s’étaient dissipés. Le premier soir, j’avais tellement mal au corps que je suis partie me coucher sans souper, complètement exténuée. La suite n’était pas plus facile, la deuxième journée, nous avons monté et monté des centaines, voire des milliers d’escaliers inégaux. Parfois nous faisions des tout petits pas, puis quelques temps après, nous devions étirer nos jambes au maximum pour atteindre la prochaine marche.

En 2014, les escaliers infini du chemin de l'Inca
En 2014, les escaliers infini du chemin de l'Inca, Pérou

Les récompenses sont cependant nombreuses, ne vous inquiétez pas! La première journée, vous pourrez visiter les vestiges d’un ancien village, ensuite, un peu plus haut, le temple de l’eau. Les spécialistes l’ont nommé ainsi car les Incas avaient fait des canalisations déroutant l’eau des montagnes dans la cité, et ces canalisations fonctionnent encore. Les panoramas dans les vallées semi-désertiques sont à couper le souffle (littéralement!). Si vous êtes chanceux, vous verrez quelques vigognes et lamas.

En 2014, exploration des premières ruines, chemin de l'Inca
En 2014, exploration des premières ruines, chemin de l'Inca, Pérou

En 2014,  chemin de l'Inca, Pérou
En 2014, chemin de l'Inca, Pérou

Quoi apporter ?

Mon conseil… n’apportez quasiment rien! Pourquoi? Parce que vous faites une expédition en altitude, et donc, votre sac sera lourd, beaucoup plus lourd que d’habitude. Coupez tout de moitié, du trois quart, au moins! Pas de linge de rechange, seulement ce que vous porterez! Évidemment, des vêtements appropriés pour le climat en montagne, mais également des vêtements pour la chaleur. De toute manière, si vous pensez à aller au Pérou, vous aurez besoin autant de votre tuque, gants et foulards, que de shorts, t-shirt… Nous ne connaissions pas ces détails en 2014 lors de notre expédition. Notre sac pesait une tonne, l’impression de deux! Et nous avions beaucoup d’orgueil! Cela a pris du temps avant de dire aux porteurs… je n’en peux plus! Vous m’avez eu, prenez mon sac, voilà mon argent (hahaha)!

Si vous n’avez pas compris, oui, c’est possible de payer un péruvien pour qu’il transporte vos choses, et ça lui fera plaisir de le faire, mais vous devrez débourser un montant d’argent par jour pour le faire. En réalité, lors de votre expédition, il y aura toute une équipe avec vous, et il y a déjà des porteurs pour les tentes, la nourriture, le matériel de cuisson, etc. Tout est inclus dans votre forfait (habituellement, magasinez). Les compagnies sont habituées, ils engagent quelques porteurs de plus au cas ou, comme nous, vous auriez fait l’erreur d’amener beaucoup trop de bagages.


En 2014, le groupe en pause avant de continuer l'ascencion
En 2014, le groupe en pause avant de continuer l'ascencion, chemin de l'Inca, Pérou

Je souligne d’ailleurs les exploits de ces hommes qui transportent autant de matériel sur leur dos et, semble-t-il, sans difficulté, en courant, en gambadant. Nous avons même vu l’un d’eux le faire en sandales comme si rien n'était! Nous avons trouvé cela incroyable. Mais comment se fait-il qu’ils aient autant de facilité? Les péruviens sont nés dans les montagnes, leurs globules se sont adaptées à l’altitude! Évidemment, ils sont d’une forme physique époustouflante et ils font cette randonnée chaque semaine.

Peut-être vous dites-vous en ce moment que jamais vous ne paierai quelqu’un pour transporter vos choses comme un esclave! Je vous dis: dans ce cas, suivez mon conseil, et apportez quasiment rien! Car vous verrez que c’est beaucoup plus difficile que vous ne le pensez. Le mal de l’altitude n’est pas un mythe. Si vous n'écoutez pas mon conseil et que vous vous rendez compte, comme nous, que vous avez apporté trop de choses… Je vous dis… si vous ne payez pas ce porteur pour qu’il transporte vos choses, pensez que vous venez de lui couper un salaire en extra. Malheureusement, le Pérou est un pays pauvre qui compte énormément sur le tourisme pour avoir un niveau de vie raisonnable. Pensez que vous faites partie de l’économie et que vous aiderez une famille à se nourrir.

Le deuxième jour, nos guides nous ont raconté une histoire amusante. Lors du temps des Incas, ils avaient aussi des facteurs, en quelque sorte. Il nous a demandé combien de temps le facteur pouvait poster une lettre des ruines du village que nous avions visité quelques jours plus tôt jusqu’au Machu Picchu, à pied? Nous avons répondu… 2 jours? La moitié que cela nous prenait, c’est quand même rapide. La réponse était: une demi journée!

Et nous ne pouvions pas croire cet exploit olympique, nous qui étions en train de souffrir seulement pour nous rendre au prochain campement.


En 2014, lors de la descente au troisième jour, Chemin de l'Inca, Pérou
En 2014, lors de la descente au troisième jour, Chemin de l'Inca, Pérou

Au troisième jour, il y a un endroit dans la montagne qui offre de l'électricité pour brancher vos appareils, effectuer quelques appels, wifi… mais sincèrement, je m’étais sentie tellement déconnectée/reconnectée avec mon expérience dans les montagnes, que je n’ai pas sentie le besoin d’utiliser des appareils électroniques, loin de là. Cependant vous voudrez certainement recharger vos appareils sans vouloir nécessairement les utiliser car le lendemain, vous arrivez tout de même au Machu Picchu…


Le site archéologique du Machu Picchu

Machu Picchu à l'aurore
2019: Machu Picchu à l'aurore, Pérou

Nous étions fébriles évidemment lorsque nos guides sont venus nous réveiller ce matin-là. Malgré qu’on nous a répété le déroulement mainte et mainte fois, malgré toutes les photos et vidéos que nous avions vu sur le Web, rien ne peux vous préparer à ce que vous allez voir et les émotions que vous allez expérimenter lors de ce début de journée. Définitivement, le lever de soleil sur le Machu Picchu sur le lieu mythique de la porte du soleil (Inti Punku) est dans mon top 3 des moments les plus émouvants que j’ai vécu dans ma vie. C’est un mélange de joie, de fierté, d’accomplissement, d’émerveillement, de gratitude… On est enfin arrivées au Machu Picchu! Pourtant, l’aventure péruvienne ne fait que commencer. Nos guides nous annoncent qu’ils sont prêts à nous raconter tous les détails sur l’ancienne cité des Incas. Le tour guidé allait commencer, et tout ce à quoi nous pensions, c’était… aller se désaltérer avec une bonne bière et prendre une douche (hahaha)! J’ai trouvé évidemment la cité du Machu Picchu merveilleuse, mais la tonne de touristes pullulant dans les ruines après cette épopée au travers des montagnes nous gâchait réellement notre expérience. Je me suis surprise à avoir préféré notre aventure dans la cordillère des Andes à la visite du Machu Picchu!

Machu Picchu, Pérou
2019: Machu Picchu, Pérou

Lors du tour guidé, nous avons appris plusieurs faits intéressants sur leur méthode pour observer les constellations, ainsi que sur la méthode de conservation des vivres dans cette cité si reculée de tout et admiré ses nombreuses terrasses, évidemment. Des mystères d’ingéniosité se sont aussi découverts encore une fois à nous, comme une pierre dite sacrée, taillée comme la montagne derrière elle, ou comme un cadran solaire gigantesque; ou cette moitié de Chakana (la croix sacrée des Incas) taillé dans le roc: sa partie tangible représente le domaine terrestre, et, sa deuxième moitié représente le domaine des cieux, qui apparaît seulement avec l’ombre du soleil ou de la lune…

Le Chakana à gauche, et l'horloge solaire à droite, Machu Picchu, Pérou
Le Chakana à gauche, et l'horloge solaire à droite, Machu Picchu, Pérou
La roche sacrée (Roca Sagrada), Machu Picchu, Pérou
La roche sacrée (Roca Sagrada), Machu Picchu, Pérou

Aussitôt que notre guide eut terminé la visite et nous eût donné un temps libre, nous nous sommes regardées, mes amies et moi. Et, d’un regard, nous avons clos cette expérience en éclatant d’un rire qui s’est transformé en petites larmes de joie et de fierté. Oui, nous l’avions fait… nous l’avions fait!

Posant fièrement devant le Machu Picchu en 2014 après notre accomplissement
Posant fièrement devant le Machu Picchu en 2014 après notre accomplissement

Il était maintenant le temps de redescendre… en autobus du Machu Picchu à Aguas Calientes, et nous l’avions bien mérité! En soirée, nous nous sommes tous réunis avec notre petit groupe d’une quinzaine de personnes et les guides pour goûter à du Cuy (cochon d’inde)! Votre forfait inclut également le retour en train et le transport jusqu’à Cusco (arrivée très tard).


Tous ces moments sont encore très intenses dans ma tête. Je n’ai pas oublié mon expérience, je la raconte avec autant d’entrain. J’espère vous avoir convaincu de choisir cette excursion plutôt que le Salkantay (mais je suppose que si vous avez lu jusque là, c’est probable). Je vous garantis que ce sera la même chose pour vous, je vous souhaite de marcher vous aussi à votre tour sur ce chemin légendaire, d’effectuer ce pèlerinage que les Incas faisaient eux aussi pour se rendre dans la grande cité du Machu Picchu.

Machu Picchu, Pérou
Machu Picchu, Pérou

Notez que le Chemin des Incas est fermé au mois de février, et il se pourrait qu’en fin janvier, le chemin soit fermé sans préavis. La raison est que lors de ces mois de l’année, c’est la saison des pluies au Pérou, la route peut être dangereuse. En 2019, je voulais refaire le chemin de l’Incas pour le tournage de mon film sur l’Amérique du Sud et avait réservé pour 4 jours à la fin janvier. On nous a écrit pour nous mentionner que les chemins étaient en très mauvaises conditions (et que quelqu’un était mort, d’ailleurs, dû à cela!) et qu’ils devaient fermer le chemin. On nous a proposé d’interchanger pour la randonnée du Salkantay à la place… pour le même prix! Outrée, j’ai refusé catégoriquement, et après une longue discussion, ils ont fini par nous rembourser. Sans regrets après tout, car cela a fait en sorte que nous avons exploré de fond en comble la Vallée sacrée des Incas, ce que, en 2014, nous n'avions pas fait.


Liens Utiles :

Site Officiel pour achat de billets pour le Machu Picchu: https://reservas.machupicchu.gob.pe/inicio

Billets de trains Peru Rail:

Disponibilité en temps réel Machu Picchu (site non officiel, mais très bien construit qui pourra répondre à plusieurs de vos questions):




Posts récents

Voir tout

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page