• Films Oiseau de nuit

Aventure de tournage : Carthagène, Colombie

Mis à jour : juil. 9

Avec Cartagène des Indes commence cette série de blog la ''Face Cachée de la Lune'', où vous pourrez connaître tout sur l'envers du tournage des long-métrages de Films Oiseau de nuit et en apprendre sur le monde !

Près de la tour de l'horloge
Un ''collectibus''

Le tournage de voyage, pas si évident que ça, mais...


Montréal, 26 janvier 2018. Je dois partir de mon patelin, Bromont, pour me rendre à l'aéroport de Montréal en autobus. Il fait -30 (peut-être pas exactement, mais en Converse, ça a tout l'air). La première partie se déroule bien, jusqu'à ce que j'arrive à Montréal (évidemment). Je veux prendre l'autobus qui m'amènera du terminus central à l'aéroport. J'avais lu qu'ils prenaient seulement l'argent cash, c'est faux, j'espère aider quelqu'un ici à être plus efficace... en réalité, il faut aller directement à l'intérieur d'une station de métro (n'importe laquelle) et demander une passe 24h (qui revient au même prix 10$). Dans l'autobus direct, ils le prendront pas... donc moi de courir à cette température car j'avais été mal informée. Sinon, j'arrive à l'heure, en réalité, vraiment très longtemps d'avance, mon vol est à 6h40 et le dernier bus Bromont-Montréal vers 23h. Oui! J'avais décidée de ''dormir'' à l'aéroport. Ça vous donne une idée de comment j'étais fraiche et dispo pour le premier jour de tournage de Aurora... NOT!

Anyways, malgré ma fatigue, j'étais vraiment contente de me retrouver enfin à la chaleur. Ça été plutôt un choc, car Carthagène des Indes, c'est au niveau de la mer des Caraïbes... il fait donc 45 degrés (peut-être pas exactement, mais en arrivant de Montréal!). Comme c'est bon! Ça me redonne un peu d'énergie.

Je rejoins mon conjoint qui était déjà en Colombie depuis 2 semaines, le chanceux. Il me dit : '' Il faut absolument que je t'amène manger le meilleur ceviche en ville!'' et en fait, le ceviche en Amérique du Sud (dans les villes portuaires de préférence) je vous le recommande, c'est tellement fresh!!!

J'étais un peu stressée de sortir ma caméra en Colombie (et en Amérique du Sud), à cause des jugements généraux qu'on entends. Oui c'est pas un endroit où montrer qu'on a plein d'argent etc. J'en ai pas vraiment mais bon..., hahaha! Ce qu'il faut comprendre, c'est que eux, ils le savent pas. En tant que touriste, tu es automatiquement mis dans la case : ''Cash ambulant''. C'est dommage et à plusieurs reprises j'ai eu une conversation avec des locaux à ce propos; comme quoi en réalité, probablement que la plupart des Sud Américains ont en leur possession plus d'argent que la plupart des Nord-Américains surendettés... Bref ! La seule chose que j'ai, c'est cette caméra, qui est très importante! Pas de caméra, pas de film... donc si je me la fais voler... (j'ai des assurances, mais ça fait chier pareil!) Je me suis dis: ''bon ben là, faut ben tu le fasses c'te film là ?! C'est pas en gardant ta caméra dans ton sac que les images vont se prendre!'' Dès la première occasion, à la tour de l'horloge, j'ai sortis la bête. Bien sûr, j'ai toujours été prudente, mais en général, en Amérique du Sud, ça été correct! Les endroits touristiques sont plutôt safe. De nuit par exemple, bien souvent j'utilisais seulement mon cellulaire, juste pour être sûre!


J'avais beaucoup entendu parler de l'architecture coloniale de Carthagène. C'était très agréable comme premier tournage! Toutes les couleurs vives, les bâtiments créatifs... ça fait changement de l'architecture straight de l'Amérique du Nord. J'adore les villes portuaires, et vraiment, je retournerais à Carthagène des Indes n'importe quand pour des vacances...

Église Saint-Pierre-Claver de Carthagène des Indes

Je voulais aller voir la mer des Caraïbes, prendre un petit plan là... et c'est la première fois que j'ai utilisé un collectivo. Il y avait même pas de place, mais who cares! C'est un peu de même en Amérique du Sud et c'est bien pour ça. On s'assoit par terre en plein milieu de l'allée... les gens sont curieux parce que clairement c'est pas un bus touristique. Heureusement que Mike parle un très bon espagnol, mettons qu'avec mon Duo Lingo j'étais loin du compte (pour le moment!).

Les journées de tournage se ressemblent pas mal, dans le sens où... quand on arrive dans une nouvelle ville, la première journée, on marche TOUTE la journée. Pas de repos! Notre journée est un peu plus longue que les autres touristes. Il y a la période d'observation. Le paysage, je le regarde, je trouve ça beau et agréable. Ensuite, je ''sors'' ma cam. Et le trépied. Je nettoie ma lentille. Je m'assure que le trépied est droit, etc. Je réponds au questions du monde qui m'en pose (Si, somos de Canada! ...pendant ce temps là le plan est pas pris encore). Mike m'aide beaucoup parce que c'est le genre de trucs qu'il fait pendant que je peux me concentrer sur mon travail. Voilà ! 1 plan de pris! Essayons quelques variations... un petit pan ici, un petit move rapide là... je répète ça une centaine de fois dans ma journée. Mais on est contents! Parce que en bout de ligne, on fait ce qu'on aime. Disons qu'à la fin de la journée, la petite bière froide est bien méritée!

Plage de Carthagène
Sur la terrasse du backpacker ''Selina''

Festival de la bouffe frite

Je pense que c'est vraiment ce que j'ai préféré lors de mon séjour à Carthagène. Vous vous demandez c'est quoi? Littéralement, ça le dit! On nous avertis... C'est pas un festival touristique, soyez prudents là bas (c'est pas compliqué on nous dit ça constamment. Faut croire qu'on a tient à nous.)! Donc j'apporte pas ma caméra et je suis plutôt contente de ne pas l'avoir fait parce que comme festival, c'était plutôt pacté! Ça se passe en soirée, il y a un gros stage où des gros band populaire de Colombie jouent, commandité par la plus grosse station radio de Colombie (Ooooooolympica!!!) les gens dansent, mangent (est-ce que j'ai besoin de dire ''de la bouffe frite''?) et boivent, il y a des jeux de rue, c'est vraiment le fun! On est littéralement les seuls gringos de la place, et on aime ça! Ce jour là j'ai compris quelque chose de la culture sud américaine, c'est qu'ils sont beaucoup moins stressés et stressants. On buvait notre bière assis sur le trottoir dans la rue (comme tout le monde) juste à côté de la police, pas de problèmes. Des tours de chevaux juste à côté d'une centaine de grill pour la bouffe. Clairement, tous ces ''restaurateurs'' n'ont pas besoin d'un permis de food truck haha! Et vous savez quoi, c'est ce qui a rendu le festival à nos yeux authentique, on était là pour s'amuser et découvrir la culture colombienne. Pas besoin de vous dire qu'on est revenus à notre Airbnb avec un mal de ventre à force d'avoir trop mangé...

Voilà à quoi ressemblait le festival!


Êtes-vous déjà allé à Carthagène des Indes?


Partagez à quelqu'un qui aime voyager 🖤


À suivre... Medellin!


Le film Aurora sortira le 17 Septembre 2020 et sera disponible sur https://www.filmsoiseaudenuit.com/aurora


↬Merci de nous suivre autour du monde!↫

Mimi Tremblay

Réalisatrice Films Oiseau de nuit

Sur Instagram | Facebook @Filmsoiseaudenuit


Films Oiseau de nuit est un OBNL audiovisuelle basée à Bromont, Québec, Canada, depuis 2015. ↠Notre Défi : 10 films de voyage autour du monde. ↠ Notre Mission : Créer une communauté de gens épanouis et passionnés qui prônent la découverte de soi et des autres pour un monde plus ouvert et pacifique.

#Vous inspirer à vivre de vos rêves!

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle

Nouveau Blog !

↬Ne manquez rien sur l’envers du tournage des films et sur le monde à la fois!↫

Contactez-nous / Contact Us