• Films Oiseau de nuit

Aventure de tournage: Désert de la Tatacoa

Mis à jour : il y a 4 jours

La Colombie a une biodiversité incroyable, ce n'est plus un secret. Nous avons décidé d'aller explorer l'un de ses environnements merveilleux, le Désert de la Tatacoa, en réalité une forêt sèche et tropicale, pour inclure ces paysages dans le film Aurora. Attention aux scorpions dans vos bottes, ami surprise lors de la captation au levé du soleil et une promenade à cheval se terminant... par une inspection policière!

Désert Rouge de la Tatacoa, Colombie

Une présentation à l'observatoire très... relaxante!

Donc comme je viens de le dire, nous sommes arrivés dans le désert à l'aube, en n'ayant presque pas dormis. Mais nous étions bien décidés tout de même à profiter de la chaleur et bien sûr, de la piscine de l'auberge... Car après 11 jours de tournage intensifs, nous avions bien l'intention de prendre au moins une demi journée de repos (eh oui, les journées entières de repos sont rares!). En matinée, nous décidons d'aller prendre une marche lorsque ce n'est pas encore trop chaud pour le faire, notre auberge est littéralement entourée des magnifiques formations du sable aux teintes d'orangées. Déjà, vers 10h du matin, il fait trop chaud pour faire quoi que ce soit, alors nous nous arrêtons pour un verre de jus aux fruits de la passion pour nous redonner un peu d'énergie. Les plans terminés, je sens que le repos sera bien mérité! Ensuite, tout se déroule exactement comme nous l'avions prévus: bain de soleil, parties de ''Tejo'', baignade et quelques Club Colombia fraiches...

Nous avions entendus parler des observatoires dans le village et nous ne voulions pas manquer l'occasion d'utiliser les téléscopes pour observer les constellations dans un milieu comme celui-là! On est si reculé de la ville, qu'on verra les étoiles parfaitement. Évidemment, l'entrée sur les lieux ne commencent pas avant très tard. Inclus avec la possibilité d'utiliser les téléscopes, une excellente présentation sur le ciel étoilé par un astronome. C'est selon ce que Michaël nous a rapporté, parce que pour vous dire la vérité, mon espagnol n'était pas encore très bon à l'époque, donc je n'ai absolument rien compris de ce que Señor Rua a dit! D'autant plus que c'était un vocabulaire très précis et scientifique... Je m'y plaisais bien par contre à regarder le pointeur ultra puissant que le guide utilisait pour nous pointer ce qu'il expliquait dans le ciel, c'était assez spécial! Après ne pas avoir dormi la veille... la journée chaude et épuisante... les quelques bières... couchée sur le dos à regarder les étoiles... en écoutant la voix mélodieuse de Señor Rua nous parler en espagnol... j'avais de la misère à rester éveillée (haha!). D'ailleurs, il a fallu que je pousse du coude Cameron une couple de fois car je l'entendais ronfler... pour nous rassurer immédiatement ''qu'il trouvait cela vraiment intéressant, mais que c'était plus fort que lui!'' La présentation terminée, je vais me coucher tôt, car je voulais me lever à l'aurore pour capter le lever du soleil...

Lever du soleil sur le Désert de la Tatacoa
Un nouvel ami au lever du soleil dans le Désert de la Tatacoa

Cowboys et scorpion

Nous nous sentions un peu plus d'attaque pour faire une activité aujourd'hui, et nous avions vus que certains offraient des tours dans le désert à dos de cheval! En Colombie et en Amérique du Sud en général, dans les petits villages touristiques comme ceux-là, les maisons des habitants deviennent les commerces, c'est comme ça que ça fonctionne. Presque tout le monde offre la même chose, car tous les touristes sont là pour la même chose. Bref. Nous nous arrêtons devant la maison/commerce/agence touristique que nous avions feelé le plus ce jour-là (avec le recul, probablement que le soleil nous avait tapé un peu trop sur la tête...), le propriétaire nous dit que c'est possible de partir aujourd'hui pour une promenade, que ça ne sera pas long et qu'il va revenir. Il est environ 10h. Nous faisons la connaissance de la fillette adorable des propriétaires, jasons un peu avec la femme, une heure passe, nous sommes toujours en attente. Nous décidons de prendre une bière... Une heure plus tard, nous commençons à avoir faim, donc nous indiquons à la dame que nous allons au restaurant d'à côté... que si son mari revient, de venir nous chercher... Ça ne semble pas du tout la stresser que son mari ne soit toujours pas revenu, on se demande tout de même ce qui peut prendre autant de temps? On commence à se dire qu'il doit connaître Señor Luis...

[Inside joke, Senor Luis est un serveur/propriétaire d'un restaurant Italien de Medellin, qui, avant de nous servir du vin rouge, partis à la course avec un sac réutilisable en criant : ''Je vais chercher de la glace!'' nous n'avons jamais compris pourquoi il avait besoin de glace pour servir du vin rouge, et nous ne l'avons jamais vu revenir et soudainement il nous servait finalement le vin. Depuis, lorsque nous rencontrons quelqu'un qui fait des choses que nous ne comprenons pas, on dit qu'il doit connaître Señor Luis!]

Croyez-le où non, nous avons eu le temps de diner, de revenir au commerce prendre une autre bière et dessiner avec la petite Valentina, de retourner au restaurant demander au propriétaire s'il pouvait nous vendre des cibles de Tejo, de revenir à notre auberge chercher des vêtements pour nous cacher du soleil et nous réapprovisionner en eau... On commençait à se demander si l'homme avait bien compris notre requête. En même temps, on se doutait bien qu'ici, le temps n'avançait probablement pas de la même manière qu'en ville...

Vers 14h-15h, l'homme revint enfin avec les chevaux! Après quelques instructions, nous partons tel des cowboys dans le désert. Nous avons vraiment passé un moment incroyable à découvrir une autre partie du désert, nommé le désert gris. C'était une longue promenade de près de 4h allez retour. À mon plus grand regret, la chaleur est tellement accablante que ma caméra ne supporte pas le coup... la batterie meurt en peu de temps. Malgré tout je réussis à prendre quelques plans avant cela.

Des chevaux libres intrigués par ma monture

En revenant, je peux vous dire qu'étant donné que je ne suis pas habituée à faire du cheval, j'avais vraiment mal partout! Mon cheval le sentait d'ailleurs et faisait très attention pour ne pas aller trop vite dans les côtes et j'appréciai beaucoup sa compassion. Mais à peine sommes nous revenus, que la police vient nous rencontrer! Mais qu'est-ce qu'on a bien pu faire de mal?! Ils me posent des questions et avec mon très mauvais espagnol, je ne suis pas capable de leur répondre ou de comprendre, je crois qu'il me demande mon nom, et je dis : ''Mimi'', et ils me répondent, croyant que je parle en anglais: ''Yes, you, you...!'' C'est très embarrassant et très drôle! Finalement, le fait que je ne parle pas Espagnol et que j'aie l'air naïve a sauvé toute l'histoire et un gros ticket à notre guide! Apparemment que nous étions sensé porter des casques, pour nous protéger, ce que nous n'avons pas fait parce que notre guide ne nous en avait pas offerts... Finalement tout est bien qui finit bien et nous partons, tout contents.

Juste avant de quitter le désert, trois filles de France nous supplient de les attendre pour partager le transport jusqu'à Villavieja. Nous acceptons, et quelques minutes plus tard, nous entendons un grand cris!

Une des française n'avait pas regardé dans sa botte avant d'y mettre son pied... elle s'était fait piquer par un scorpion! Dans le désert, c'est toujours une précaution à prendre (j'avais cependant appris ce truc en Australie parce que là-bas n'importe quoi peut te tuer, on dirait)! Un colombien lui dit qu'elle sera correct, car c'était un gros scorpion et non un petit! Ehhh ben!

C'est avec des grands yeux apeurés que nous quittons le village, mais satisfaits de nos aventures!


À suivre, enfin, une explication de ce qu'est le Tejo et des palmiers de cire de 60m!


S'abonner à notre chaine Youtube pour toutes sortes de vidéos gratuits sur l'Amérique du Sud et partout dans le monde!

Partagez à quelqu'un qui aime voyager 🖤


Vous êtes curieux de ce que les plans ont donnés finalement?!

Encouragez notre OBNL en faisant un don sur https://www.filmsoiseaudenuit.com/dons

et écoutez tous les films de la série gratuitement!


↬Merci de nous suivre autour du monde!↫

Mimi Tremblay

Réalisatrice Films Oiseau de nuit

Sur Instagram | Facebook @Filmsoiseaudenuit


Films Oiseau de nuit est un OBNL audiovisuelle basée à Bromont, Québec, Canada, depuis 2015. ↠Notre Défi : 10 films de voyage autour du monde.

↠ Notre Mission : Créer une communauté de gens épanouis et passionnés qui prônent la découverte de soi et des autres pour un monde plus ouvert et pacifique.

# Vous inspirer à vivre de vos rêves!

Cactus géants du Désert de la Tatacoa

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle

Nouveau Blog !

↬Ne manquez rien sur l’envers du tournage des films et sur le monde à la fois!↫

Contactez-nous / Contact Us